Chemin de la liberté #FreedomWay
une chaine globale de solidarité avec le peuple bélarusse, 23/08/2020
Ces derniers jours, le monde entier a assisté à l'incroyable réveil de la nation bélarusse, qui s'est engagée avec cœur et âme sur la voie de la liberté et de la libération du joug de la dictature, qui a montré son vrai visage en déclenchant une guerre sanglante et inhumaine contre son peuple.

Les Bélarusses sortent et exigent de respecter leur véritable choix, qu'ils ont fait lors de l'élection présidentielle de 2020, insistent sur la libération de tous les prisonniers politiques et autres personnes qui sont encore innocemment incarcérées dans des conditions absolument incompatibles avec la dignité humaine. Les travailleurs des grandes usines biélorusses ont créé des comités de grève et déclaré une grève nationale jusqu'à ce que le régime veuille répondre à toutes leurs revendications.

En 1989, 25% de la population des trois républiques baltes - Lituanie, Lettonie, Estonie - ont formé une chaîne humaine de 670 kilomètres de long, reliant ainsi Tallinn, Riga et Vilnius.

À l'occasion du 31e anniversaire de la voie baltique, des groupes d'initiative de Bélarus, d'Ukraine, de Lituanie, de Lettonie, d'Estonie, de Pologne, de Géorgie et de Moldavie veulent mettre en place une chaîne humaine (Lancug) de solidarité avec le peuple bélarusse, qui relierait spirituellement et éventuellement physiquement nos villes et villages. Cette action historique globale est prévue le dimanche 23 août 2020 à 19h00, heure de Minsk, Kyiv, Vilnius et Tallinn.

Alexander Loukashenko a déjà chargé les forces de l'ordre d'empêcher la mise en œuvre de cette idée sur le territoire de la Bélarus.

Nous appelons les représentants de toutes les nations libres du monde à soutenir cette action, qui deviendra la preuve évidente que nos peuples sont unis dans leurs désirs et leurs objectifs : vivre dans la liberté, la paix et la prospérité, pour empêcher l'effusion de sang, la cruauté, le meurtre et la torture.

Que notre Lanzoug global - le Chemin de la liberté #FreedomWay puisse être le chemin de la prière et de la bonté qui peut briser toutes les chaînes du mal et de la haine, que toutes les religions et confessions, et les citoyens, pour qui la liberté est importante, soutiennent les Bélarusses qui sont en train de se libérer de la dictature qui a duré 26 ans.

Alisa Sirakvash, coordinatrice de la Communauté de Bélarusses en France

p. Anton Gelyasov, prêtre de la Métropole Grecque-Orthodoxe de France,

aumônier de la Communauté de Bélarusses en France

Pavel Marynich, Plateforme civique Zubr

Andriy Stryzhak, Comité national de grève du Bélarus

Violeta Moskalu, PhD, Université de Lorraine (France), initiatrice de #FreedomWay en Ukraine (Global Ukraine)

Mykhaylo Kukonin, représentant de Global Ukraine en France

Gennady Druzenko, avocat, journaliste, bénévole, co-fondateur et chef du premier hôpital mobile volontaire (PDMS) nommé d'après Mykola Pirogov (Ukraine)

Ekaterina Ziuziuk, représentante de l'Association de Bélarusses en Italie

Ana Ursachi, avocate moldave et militante des droits de l'homme, présidente de la Fondation « Freedom Advocacy » (Moldavie)

Alexander Adamkovich, président de l'Association de la culture biélorusse en Lituanie

Ales Lahviniec, professeur, activiste public

***

#GlobalFreedomWay 2020 a réuni 73 villes dans 32 pays d'Europe et du monde.
L'amour et l'esprit de liberté vaincront la tyrannie !